Le combat judiciaire sans fin d’un ex-inspecteur de l’Urssaf

Par

Philippe Pascal était un inspecteur de l’Urssaf très apprécié, jusqu’au jour où il a contrôlé François Mariani, président de la chambre de commerce et d’industrie d’Avignon. Sept ans après, François Mariani le poursuit encore pour avoir transmis au parquet un enregistrement le mettant en cause.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je ne suis pas un lanceur d’alerte. Je suis juste un fonctionnaire sanctionné pour avoir fait son travail. » Ancien inspecteur de l’Urssaf, Philippe Pascal ne veut pas se tromper de combat. Après tout ce par quoi il est passé, il refuse d’être cantonné dans un rôle de dénonciateur. Pour lui, il n’a fait que son travail. Il aimerait être un porte-parole de cette fonction publique dénigrée et accablée par les politiques, abandonnée par un État qui a renoncé à protéger ses agents, qui ne veut même plus défendre son droit et ses principes. Tout ce à quoi il a cru.