Le service civique, accélérateur d’inégalités sociales

Par

Alors que 700 000 jeunes arrivent sur le marché du travail, l’exécutif multiplie les annonces pour s’assurer que la déflagration ne sera pas trop visible. Ainsi, le plan « Un jeune, une solution » acte la création de 100 000 nouveaux services civiques. Loin des discours autoréalisateurs sur l’engagement dans la jeunesse, le dispositif est devenu une manière d’employer les jeunes précaires à bas coût. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le service civique fête son dixième anniversaire. Pour l’occasion, l’Agence du service civique, sous la tutelle du secrétariat d’État à la jeunesse et à l’engagement, a même publié un livre, Et si on s’engageait ?, avec les éditions Flammarion.