Montagne d’or en Guyane: la justice inflige un camouflet à l’Etat

Par Marion Briswalter (Guyaweb)

Le tribunal administratif de Cayenne a enjoint à l’État de prolonger « dans un délai de six mois » les concessions de la Montagne d’or. Conséquence, ce projet minier très contesté, et dangereux écologiquement, est toujours d’actualité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le tribunal administratif de Guyane a enjoint jeudi à l’État « de prolonger » les concessions minières de la Compagnie Montagne d’or en Guyane, annulant le refus implicite du ministre de l’économie, Bruno Le Maire.