Le football rouvre la porte du vestiaire de la gauche française

Alors qu’avec Vikash Dhorasoo, candidat à Paris, un footballeur international prend pour la première fois la tête d’une liste de gauche en France, retour sur une relation « je t’aime moi non plus » fluctuante, de la naissance du mouvement ouvrier footballisé à la critique croissante du sport capitaliste.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Fait inédit de toute l’histoire de la gauche française, l’ex-footballeur international Vikash Dhorasoo se présente comme tête de liste à Paris pour les municipales de 2020. Il a rejoint Danielle Simonnet, conseillère parisienne France insoumise, pour former un binôme emmenant la liste citoyenne « Décidons Paris ». « Ce qui m’intéresse, c’est de redonner aux gens les moyens de jouir gratuitement de leur ville, avance l’ancienne star du football. Mon engagement vient de ce que j’ai vécu et de ce que je vois encore en tant que personne issue de l’immigration et des classes populaires ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal