Des élèves de lycée pro ont dû travailler la nuit pour coudre les robes de Miss France

Des élèves du lycée professionnel Octave-Feuillet ont travaillé jusqu’au bout de la nuit, plusieurs jours de suite, pour coudre les robes et chapeaux des Miss France à l’occasion du concours diffusé sur TF1 en décembre dernier. Alerté, le rectorat de Paris a dû intervenir. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

À l’aube d’une nouvelle réforme, tout est bon pour valoriser les lycées professionnels, même si l’arrière-boutique est parfois peu reluisante. Au lendemain de l’élection de Miss France 2023, le 17 décembre 2022, plusieurs personnalités du monde de l’éducation se sont ainsi fendues d’élogieux messages publics au lycée de la mode et des métiers d’art Octave-Feuillet, à Paris, dont les élèves ont réalisé cinq robes pour les finalistes du concours de beauté.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal