Le député Pellerin : la cocaïne en toute impunité

Député des Hauts-de-Seine de la majorité présidentielle, l’avocat Emmanuel Pellerin a consommé de la cocaïne avant et après son élection à l’Assemblée en juin dernier, d’après une enquête de Mediapart. Confronté à nos éléments, il a reconnu cet usage illégal. Saisie en septembre dernier, la justice n’avait pourtant pas souhaité enquêter.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Peut-on siéger sur les bancs de l’Assemblée nationale, en tant que membre d’une majorité au discours particulièrement répressif contre les drogues, tout en consommant soi-même des produits stupéfiants ? Le groupe Renaissance du président Emmanuel Macron va devoir répondre à cette question éminemment politique.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal