Tapie sommé de restituer 392 millions d'euros

Par

A la suite de l'annulation du célèbre arbitrage, le 17 février, le CDR vient d'adresser une lettre recommandée aux liquidateurs du groupe Tapie, leur enjoignant de lui restituer 392 millions d'euros.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Consortium de réalisation (CDR), la structure publique de cantonnement créée en 1995 pour gérer le passif du Crédit lyonnais après sa faillite, a demandé au liquidateur judiciaire de Bernard Tapie le remboursement des sommes versées à l'issue de l'arbitrage de 2008. Une lettre recommandée lui réclamant 392 millions d'euros lui a été adressée, selon une dépêche de l’agence Reuters.