Google est accusé de ficher les élèves et étudiants

Par

Selon une plainte déposée aux États-Unis, le géant du web créerait « subrepticement » des profils à l'aide de données collectées via son offre « Google Apps Education » utilisée par 30 millions d'élèves dans le monde, et dans de nombreux établissements français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Parents, vos enfants sont peut-être déjà fichés sur internet et ce avec la complicité, involontaire, de l’éducation nationale. Selon une plainte déposée par deux étudiants américains (lire sous l'onglet Prolonger), Google a en effet « subrepticement » collecté des données personnelles sur les quelque 30 millions d’élèves utilisant dans le monde une série d’outils mis à la disposition des enseignants par le géant américain. Celui-ci dément.