Depuis la désignation, le 23 avril 2015, par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) de Delphine Ernotte au poste de PDG de France Télévisions, l’un de ses rivaux qui briguait le poste, Pascal Josèphe, un spécialiste reconnu de l'audiovisuel, n’avait jamais pris la parole. Deux ans plus tard, il brise le silence qu’il s’était imposé et dans une lettre au CSA, que révèle Mediapart, il dresse un bilan très sévère de l’état du groupe public.