De sa prison, Georges Tron a démissionné de la mairie de Draveil

Par

Condamné en appel pour viol et agressions sexuelles en réunion en février dernier, incarcéré depuis, Georges Tron (LR) a fini par démissionner de son mandat de maire de Draveil. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ex-secrétaire d’État Georges Tron, incarcéré depuis sa condamnation en appel pour viol et agressions sexuelles en février dernier, a démissionné de son mandat de maire de Draveil (Essonne), a indiqué mardi à l’AFP son premier adjoint, Richard Privat.