Total autorisé à forer au large de la Guyane, malgré l’absence de débat public

Par

Le préfet de Guyane vient d’autoriser Total à réaliser cinq puits d’exploration pétrolière offshore à quelque deux cents kilomètres des côtes guyanaises. Des associations s’indignent de cette décision, en totale contradiction avec l’Accord de Paris et la loi Hulot pour la sortie des hydrocarbures.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cayenne (Guyane), de notre correspondante.– Le préfet de Guyane Fabrice Faure autorise Total, dans un arrêt préfectoral publié mercredi 24 octobre, à mener cinq forages à 200 kilomètres des côtes guyanaises, dans le sud-est d'une concession minière baptisée “Guyane maritime”, un territoire grand comme trois fois les Pyrénées-Atlantiques et chahuté, à certains moments de l'année, par de sérieux courants marins.