Comment le discours pro-nucléaire est revenu en force à gauche

Alors que la critique du nucléaire était majoritaire à gauche, plusieurs candidats à la présidentielle assument désormais être favorables à l’atome. Un positionnement qu’ils justifient par la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais rejeté par les écologistes.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Un dessin de réacteur fumant, et un slogan qui se détache au-dessus du logo du Parti communiste (PCF) : « OUI à un vrai service public de l’énergie ». C’est ainsi que le compte Twitter de soutien à Fabien Roussel a choisi d’inaugurer le lancement en campagne du secrétaire national, ce 11 mai 2021 : « Fabien Roussel est le seul candidat de gauche à défendre l’énergie nucléaire, la plus propre et la plus rentable des énergies pour répondre au défi du réchauffement climatique », indique le commentaire accompagnant le visuel.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal