L’Etat s’oppose à l’action anti-Total d’un petit maire de la Meuse

Par

La préfecture de la Meuse enjoint à la petite commune de Champneuville de se retirer d’une action collective contre Total pour inaction climatique. Et prend la défense du pétrolier dans un recours gracieux dont Mediapart a obtenu une copie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En juin 2019, 14 communes et un établissement public territorial mettent en demeure le groupe Total d’agir pour le climat (voir ici l’article de Christophe Gueugneau), conjointement aux associations Les Eco maires, Notre affaire à tous, Sherpa, et ZEA.