Un président en panne sèche à mi-mandat

Par
Aucune annonce, pas de projet d'avenir d'ici à 2012, une réunion à la mi-février avec les syndicats sur les dossiers des retraites et de la dépendance, et puis c'est tout. Nicolas Sarkozy s'est défendu lundi 25 janvier pendant près de deux heures et quart lors d'une émission de TF1 préparée au millimètre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy a commencé son show à 20 heures hier soir et quand il l'a terminé, il était plus de 22h15. Tout ce temps, il l'aura passé quasi exclusivement à se justifier. Les titres des journaux sont explicites : « Nicolas Sarkozy défend sa politique » (Le Monde), « Nicolas Sarkozy promet que Proglio se consacrera à 100% à EDF » (Les Echos), « Les Français verront bientôt reculer le chômage » (Le Figaro). Pratiquement aucune annonce digne de ce nom, aucun calendrier susceptible d'indiquer des changements promis.