Près du dernier réduit de l'EI, des militants encore fidèles

Par
Elle a rejoint l'Etat islamique en Syrie il y a quatre ans et n'a quitté l'organisation que lundi soir, lors de l'évacuation des civils du dernier réduit des djihadistes à Baghouz, dans l'Est syrien, et uniquement parce que sa fille de 19 ans a été blessée par balle à la jambe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PROVINCE DE DAIR AZ ZOUR, Syrie (Reuters) - Elle a rejoint l'Etat islamique en Syrie il y a quatre ans et n'a quitté l'organisation que lundi soir, lors de l'évacuation des civils du dernier réduit des djihadistes à Baghouz, dans l'Est syrien, et uniquement parce que sa fille de 19 ans a été blessée par balle à la jambe.