«Hé oh la gauche»: le camp Hollande lance la campagne 2017

Par

François Hollande n'est pas encore candidat pour 2017. Il n'empêche, ses amis et ministres s'empressent de lui tracer la voie. Un meeting, lundi soir à Paris, en témoigne. Bilan éclatant, perspectives étincelantes, comparatif avantageux avec la droite : la communication de campagne en action.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On savait le gouvernement et les barons socialistes dans une bulle, voici que cette bulle a été téléportée sur une autre planète. Une planète où les campagnes présidentielles pourraient se lancer lors d’un meeting sans candidat déclaré, sans programme et devant un parterre de ministres, d’élus et de cadres du parti. C’est le spectacle qui a été donné lundi 25 avril au soir, dans le populaire VIe arrondissement parisien – quartier Saint-Germain-des-Prés, à un jet de pierres de la brasserie Lipp –, à l’occasion du raout « Hé oh la gauche » lancé par le porte-parole du gouvernement et hollandais de choc Stéphane Le Foll.