A Vittel, Nestlé privatise la nappe phréatique

À Vittel, dans les Vosges, Nestlé Waters et les habitants pompent la même eau. La ressource se réduisant de façon préoccupante, les autorités locales veulent la faire venir des environs pour abreuver la population. La multinationale, elle, pourra continuer de puiser dans le sous-sol.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À Vittel, des centaines de millions de litres d’eau sont extraits, chaque année, des profondeurs lorraines, pour être mis en bouteilles et vendus par Nestlé. Tant et si bien qu’une de ces nappes souterraines, la plus profonde et la plus importante, est menacée d’épuisement. Mais plutôt que d’exiger de la multinationale qu’elle réduise ses prélèvements, élus et industriels envisagent ni plus ni moins de serrer la ceinture hydrique des habitants.