Fonction publique: pourquoi les femmes sont écartées des directions

Par

Les femmes ne représentent que 35 % des hauts cadres de la fonction publique. Pourquoi ce plafond de verre se maintient-il ? Quelles sont les règles, apparemment neutres, qui favorisent les fonctionnaires hommes ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Si la fonction publique est, à raison, considérée comme plus protectrice que le secteur privé du droit à la carrière des femmes, elle conserve des modes de fonctionnement très inégalitaires. Les femmes sont majoritaires au sein de la fonction publique d’État (55 %), et même au sein des cadres A (61 %), mais elles butent sur les dernières marches, les fonctions dirigeantes. En 2016, elles ne représentaient que 35 % des hauts cadres de la fonction publique.