Affaire Karachi : écoutez ce qu’a vraiment dit Nicolas Sarkozy

Par
En novembre 2010, en marge d'un sommet de l'OTAN, Nicolas Sarkozy avait réuni quelques journalistes pour démentir, en «off», toute implication dans l'affaire Karachi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En novembre 2010, en marge d'un sommet de l'OTAN, Nicolas Sarkozy avait réuni quelques journalistes pour démentir, en «off», toute implication dans l'affaire Karachi. «Un an plus tard, son écoute est édifiante», rappelle aujourd'hui le journaliste qui en avait publié la retranscription dans Libération, à l'époque.