Marseille: le chantier géant de la L2 dérange les trafics

Par

À Marseille, le chantier de la rocade est victime d'un racket prospérant sur un terreau complexe mêlant frustration sociale, trafic de drogues et dérive mafieuse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À Marseille, l’immense chantier de la L2, une rocade confiée au géant du BTP Bouygues, traverse les quartiers nord où il dérange les trafics de stupéfiants. Le 26 janvier 2015, une foreuse, la plus grande d’Europe, est partie en flammes, ainsi que deux pelleteuses sous l’effet de cocktails Molotov. C'est l'une des affaires de racket de chantiers les plus élaborées jamais survenues à Marseille, prospérant sur un terreau complexe mêlant frustration sociale, trafic de drogues et dérive mafieuse. La situation est devenue si intenable, et les enjeux économiques si importants, que la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) a créé, à la fin de l’année 2014, un groupe « chantier » unique en France, composé d’une dizaine de policiers.