Visé par une enquête, Alain Bauer est décoré par Manuel Valls

Par

Manuel Valls a remis les insignes de commandeur de la Légion d’honneur à Alain Bauer, visé par une enquête préliminaire pour des contrats de complaisance obtenus par lui à la Caisse des dépôts. Dans cette affaire, le secrétaire général de l'Élysée, Jean-Pierre Jouyet, a été entendu le 21 octobre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sans doute ne doit-il pas y avoir beaucoup de précédents dans l’histoire de la République : à l’occasion d’une cérémonie qui s’est déroulée mardi 25 octobre à l’hôtel Matignon, le premier ministre Manuel Valls a élevé au grade de commandeur de la Légion d’honneur son ami Alain Bauer, bien qu’il soit visé par une enquête préliminaire pour des contrats de complaisance obtenus par lui à la Caisse des dépôts et consignations (CDC). L’enquête de la police judiciaire avance d’ailleurs dans cette affaire : selon nos informations, Jean-Pierre Jouyet, ancien patron de la CDC et actuel secrétaire général de l’Élysée, a été entendu le 21 octobre par les enquêteurs.