Retraites: le gouvernement manipule encore les chiffres

Par

Dévoilée le 24 janvier, l’étude d’impact du projet de loi de réforme des retraites ne présente pas la vérité des faits. Elle « oublie » notamment les effets de l’âge pivot, la mesure qui est pourtant au cœur de la réforme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand il s’agit d’argumenter en faveur de sa réforme des retraites, le gouvernement brouille les cartes sans état d’âme. C'est le constat qu’on est obligé de tirer à la lecture de la copieuse étude d’impact rendue publique vendredi 24 janvier, juste après l’approbation en conseil des ministres des deux projets de loi (loi ordinaire et loi organique) que l’exécutif compte faire adopter définitivement en juin.