Sarkozy: «Tremblez en paix, Français, le président vous protège!»

Par
Sept minutes pour expliquer ce dixième remaniement depuis 2007 et découvrir les révolutions arabes. Une constante: actionner le ressort de la peur, de l'imprévisible, des «flux migratoires incontrôlés». Ce président est fâché avec l'histoire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comment faire de la grande histoire une tambouille de campagne électorale? Nicolas Sarkozy s'y est essayé, ce dimanche 27 février, lors d'une allocution officielle de sept minutes. Peu avant, ses conseillers cadraient le discours: «Il est important que le président de la République puisse donner les perspectives de la France dans un monde qui bouge énormément.»