Vandana Shiva: «Pas besoin de glyphosate pour nourrir le monde»

Par

L’activiste et auteure indienne, lauréate du Nobel alternatif en 1993, appelle les agriculteurs français à sortir de l’âge des engrais et à se réconcilier avec la nature. Elle publie un livre d’entretien avec Nicolas Hulot, où elle défend une vision combative de la biodiversité et de la transition énergétique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En plein salon de l’agriculture (à Paris jusqu’au 4 mars), Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA, syndicat majoritaire, a déclaré lundi 26 février que « Zéro phyto [zéro produit phytosanitaire – ndlr] pour l’agriculture n’est pas possible, comme zéro médicament n’est pas possible non plus pour la population ». Si son organisation accepte de réduire l’usage des pesticides et des engrais, elle refuse de s’en passer totalement. Alors que la France se fixe pour objectif de sortir d’ici trois ans du glyphosate, l’herbicide commercialisé par Monsanto sous le nom de Roundup, la FNSEA estime ce délai trop court. Emmanuel Macron a été vivement interpellé lors de sa visite du salon de l’agriculture, samedi 24 février, sur le sujet.