Paris plutôt favorable au candidat américain à la Banque mondiale

Par
Le ministre français de l'Economie et des Finances a salué mercredi le profil du candidat américain pour la présidence de la Banque mondiale tout en soulignant que Paris se prononcerait in fine en concertation avec ses partenaires européens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le ministre français de l'Economie et des Finances a salué mercredi le profil du candidat américain pour la présidence de la Banque mondiale tout en soulignant que Paris se prononcerait in fine en concertation avec ses partenaires européens.