Tariq Ramadan porte plainte contre ses trois accusatrices en France

Par

Mis en examen pour viols depuis février 2018, Tariq Ramadan a porté plainte pour « dénonciation calomnieuse » contre les trois femmes qui l’accusent en France. Le 14 mars, les juges devront trancher les deux demandes de « démise en examen » déposées par l’avocat de l’islamologue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tariq Ramadan a déposé vendredi 22 février trois plaintes pour « dénonciation calomnieuse » et « dénonciation d’une infraction imaginaire », à Montpellier, Rouen et Lille, villes de résidence de ses trois accusatrices en France, selon RTL.