Campagne de Macron: les cadeaux du «roi de l’événementiel»

Par

Selon les comptes de campagne consultés par Mediapart, la société d’événementiel GL Events a effectué d’importantes ristournes en faveur de la campagne d’Emmanuel Macron. L’entreprise dirigée par Olivier Ginon, proche de Gérard Collomb et aujourd’hui très en cour à l’Élysée, argue d’un geste commercial habituel. Mais selon d’autres factures consultées par Mediapart, François Fillon n’a pas bénéficié de tels rabais.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De la mairie de Lyon au palais de l’Élysée, le patron Olivier Ginon, proche de Gérard Collomb, grimpe à toute vitesse dans l’entourage d’Emmanuel Macron. La relation du président de la République avec le PDG de GL Events, leader français de l’événementiel cité dans les « Panama Papers », qui ambitionne d’atteindre le milliard d’euros de chiffre d’affaires cette année, n’en finit pas d’intriguer.