Comptes de campagne 2017: un contrôle illusoire

Comme à chaque élection présidentielle, les comptes de campagne des candidats sont examinés par une commission indépendante. Et comme à chaque élection, les comptes font polémique.

Comptes de campagne: repenser le contrôle, maintenant!

Par et

Dotée d’un budget limité et d’outils d’investigation rachitiques, la Commission nationale des comptes de campagne est maintenue depuis des années par le législateur dans un état de relative impuissance. Il faut repenser le système de contrôle, d’urgence.

Comptes de Hamon: une campagne grand format pour un score miniature

Par
La campagne de Benoît Hamon a été marquée par la désorganisation et la division. © Reuters La campagne de Benoît Hamon a été marquée par la désorganisation et la division. © Reuters

Avec 6,36 % des suffrages exprimés, le candidat du PS a enregistré un score historiquement faible lors de la dernière présidentielle. Mais il a dépensé 15 millions d'euros en quelques mois. Soutiens de Hamon et cadres du PS se renvoient la responsabilité de l'échec.

Pourquoi Hamon est aussi visé par la plainte d’Anticor

Par
Les candidats rassemblés lors d'un débat de l'élection présidentielle, le 4 avril 2017. © Reuters Les candidats rassemblés lors d'un débat de l'élection présidentielle, le 4 avril 2017. © Reuters

Le candidat du PS a bénéficié d'une remise commerciale importante pendant la campagne de 2017. Son équipe argue de circonstances « totalement différentes » des ristournes de la campagne d'Emmanuel Macron.

Le contrôle des comptes de campagne: «un travail parfois dérisoire»

Par et
 © Reuters © Reuters

Chargé du contrôle du compte de Jean-Luc Mélenchon, le haut fonctionnaire Jean-Guy de Chalvron a claqué la porte de la commission des comptes de campagne en novembre. Pour Mediapart, il dévoile les coulisses de cette institution verrouillée. 

Présidentielle 2017: les comptes de campagne validés

Par et
ob-1d2cf0-elections-france1

La Commission des comptes de campagne n’a sanctionné lourdement aucun des candidats à la présidentielle. Macron et Fillon sont corrigés pour des irrégularités. Le Pen et Mélenchon sont revus à la baisse, mais sans impact sur le niveau de leur remboursement par l’État. 

Les montages artisanaux de la campagne de Mélenchon

Par et
Le compte de Jean-Luc Mélenchon a fait l'objet de réformations de la part de la Cnccfp. © Reuters Le compte de Jean-Luc Mélenchon a fait l'objet de réformations de la part de la Cnccfp. © Reuters

Mediapart a pu consulter, en avant-première, le compte de campagne de Jean-Luc Mélenchon, dont certaines dépenses font débat depuis plusieurs jours. Ces milliers de factures dévoilent une campagne militante atypique, entre multiplication des auto-entrepreneurs et discussions avec les services fiscaux.

Les angles morts des comptes de campagne de François Fillon

Par et
Rassemblement du Trocadéro, le 5 mars. © Reuters Rassemblement du Trocadéro, le 5 mars. © Reuters

Si les comptes de François Fillon pendant la présidentielle ont été validés, plusieurs particularités de la campagne continuent de susciter la curiosité. Participation du mouvement Sens commun, choix d’un imprimeur aux tarifs défiant toute concurrence… Tour d’horizon des points qui ont fait tiquer la commission des comptes de campagne.

Campagne de Macron: les cadeaux du «roi de l’événementiel»

Par
En septembre 2017, à l’Elysée, à l'occasion du concours gastronomique du Bocuse d'Or © Reuters En septembre 2017, à l’Elysée, à l'occasion du concours gastronomique du Bocuse d'Or © Reuters

Selon les comptes de campagne consultés par Mediapart, la société d’événementiel GL Events a effectué d’importantes ristournes en faveur de la campagne d’Emmanuel Macron. L’entreprise dirigée par Olivier Ginon, proche de Gérard Collomb et aujourd’hui très en cour à l’Élysée, argue d’un geste commercial habituel. Mais selon d’autres factures consultées par Mediapart, François Fillon n’a pas bénéficié de tels rabais.

Campagne Macron: les preuves du mensonge

Par
François Fillon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon, le 20 mars 2017, pendant la campagne présidentielle. © Reuters François Fillon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon, le 20 mars 2017, pendant la campagne présidentielle. © Reuters

De nouveaux documents consultés par Mediapart viennent démentir les affirmations de l’Élysée et de GL Events. Deux autres candidats à la présidentielle – François Fillon et Benoît Hamon – n’ont pas bénéficié, pour des prestations équivalentes auprès de la même entreprise, des ristournes accordées à Macron.

Un directeur de GL Events a pris part à la campagne de Macron

Par

Aujourd’hui, Arnaud Romain lit l’article d’Antton Rouget : Un directeur de GL Events a pris part à la campagne de Macron publié sur Mediapart le 3 mai 2018.

Affaire des ristournes: l’erreur de la commission des comptes de campagne

Par

Aujourd’hui, Arnaud Romain lit l’article d’Antton Rouget : Affaire des ristournes: l’erreur de la commission des comptes de campagne publié sur Mediapart le 14 mai 2018.

Comptes de Macron: les oppositions envisagent une commission d’enquête

Par et
Le 27 septembre 2017, au palais de l’Élysée, Emmanuel Macron avec Olivier Ginon, patron de GL Events. © Reuters Le 27 septembre 2017, au palais de l’Élysée, Emmanuel Macron avec Olivier Ginon, patron de GL Events. © Reuters

Le groupe LR à l’Assemblée a attaqué la majorité sur l’organisation de la campagne d’Emmanuel Macron. La gauche soutient sa demande de création d’une commission d’enquête et souhaite en profiter pour rouvrir le débat sur les règles de financement.

Campagne de Macron: les riches heures du bénévole Alexis Kohler

Par
Emmanuel Macron, suivi du secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler. © Reuters Emmanuel Macron, suivi du secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler. © Reuters

De son propre aveu, l’actuel secrétaire général de l’Élysée a été un homme clé de la campagne d’Emmanuel Macron. Pourtant, selon nos informations, Alexis Kohler n’a eu qu’un CDD d’un mois avec En Marche! pendant toute la présidentielle. Le reste du temps, il était rémunéré comme directeur financier de MSC, le croisiériste pour lequel il est intervenu à Bercy.

Comptes de Mélenchon: le parquet de Paris ouvre une enquête

Par
Les comptes du candidat Jean-Luc Mélenchon font l'objet d'une enquête préliminaire. © Reuters Les comptes du candidat Jean-Luc Mélenchon font l'objet d'une enquête préliminaire. © Reuters

À la suite d’un signalement de la Commission nationale des comptes de campagne, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « violation des prescriptions du code électoral relatives au financement des campagnes électorales ».

Comptes de campagne: le président de la Commission s'enlise face aux critiques

Par

Ristournes accordées lors de la campagne de Macron, signalement à la justice du compte de Mélenchon… Le président de la Commission nationale des comptes de campagne a répondu ce jeudi aux différentes critiques. Sans vraiment convaincre, ni affronter les faiblesses patentes de cette administration sous-dotée en personnel et en moyens.

Campagne de Marine Le Pen: le florissant business de cadres FN et de leurs familles

Par
 © Reuters © Reuters

Pour sa campagne présidentielle, Marine Le Pen a fait appel à des sociétés appartenant à des cadres du Front national ou à leurs familles, selon des documents consultés par Mediapart. Certaines figurent parmi ses plus gros prestataires. Les sommes facturées, considérables, ont été remboursées par des fonds publics, comme c’est la règle.

Macron et ses donateurs: et voilà le débat sur la transparence!

Par

Le socialiste Benoît Hamon appelle Emmanuel Macron à publier la liste de ses donateurs. Ce que la loi française ne prévoit pas. Interrogés par Mediapart, deux trésoriers (PS et Modem) jugent opportun de la changer.

Présidentielle 2017 : les socialistes veulent raccourcir le contrôle des comptes

Par

Les députés socialistes veulent raccourcir, de douze à six mois, la période pendant laquelle les candidats à la présidentielle doivent tenir leurs comptes. Le contrôle sur leurs dépenses serait du même coup abrégé. Une proposition de loi est sur les rails, au nom de la « simplification ». 

Comptes de Macron: les oppositions envisagent une commission d’enquête

Par et
Le 27 septembre 2017, au palais de l’Élysée, Emmanuel Macron avec Olivier Ginon, patron de GL Events. © Reuters Le 27 septembre 2017, au palais de l’Élysée, Emmanuel Macron avec Olivier Ginon, patron de GL Events. © Reuters

Le groupe LR à l’Assemblée a attaqué la majorité sur l’organisation de la campagne d’Emmanuel Macron. La gauche soutient sa demande de création d’une commission d’enquête et souhaite en profiter pour rouvrir le débat sur les règles de financement.

Tous les articles