Les angles morts des comptes de campagne de François Fillon

Par et

Si les comptes de François Fillon pendant la présidentielle ont été validés, plusieurs particularités de la campagne continuent de susciter la curiosité. Participation du mouvement Sens commun, choix d’un imprimeur aux tarifs défiant toute concurrence… Tour d’horizon des points qui ont fait tiquer la commission des comptes de campagne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comment dépenser si peu d'argent lorsqu'on est un des favoris de l'élection présidentielle ? La question se pose pour François Fillon. Au terme d'une campagne folle, marquée par une multiplication des meetings et un changement d'équipe en cours de route, le candidat LR est resté nettement en dessous du plafond des dépenses autorisées, fixé à 16,8 millions d’euros pour les éliminés du premier tour.