L’Outre-mer oscille entre l’abstention et le RN

Par

Le tabou de l’extrême droite a bel et bien disparu dans l’Outre-mer français :  le parti de Marine Le Pen arrive pour la première fois en tête d’un scrutin à La Réunion, à Mayotte, en Guadeloupe, en Guyane, en Nouvelle-Calédonie, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy. L’abstention a dépassé les 70 %.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Outre-mer, l’élection présidentielle de 2017 n’était donc pas un accident. À l’échelle des Dom, bien qu’elle ne soit classée première nulle part, Marine Le Pen arrivait en tête au premier tour en nombre de voix et ce score historiquement élevé constituait un séisme, un changement de paradigme, pour ces territoires opposés depuis toujours à l’extrême droite nationale.