Un salarié de Darty : « J’ai alerté Alexandre Bompard sur le blanchiment dès 2017 »

Par , et Nicolas Vescovacci

En 2016, Haziz Faddel observe des transactions douteuses dans l’un des magasins Darty parisiens. Le 19 avril 2017, il alerte le PDG de l’époque, qui ne réagit pas. Le système de blanchiment sur lequel la justice enquête aujourd’hui a perduré. Il se dit « soulagé que la justice puisse enfin faire toute la lumière sur des agissements [qu’il] n’a cessé de dénoncer ». Témoignage en vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Embauché en mai 2016 par Darty à un poste de manager dans l’un des magasins parisiens, Haziz Faddel pensait  avoir trouvé un emploi stable et pérenne. Mais rapidement, il découvre des pratiques de blanchiment. Il alerte dès le 19 avril 2017 le PDG de l’époque, Alexandre Bompard (passé quelques semaines plus tard à la tête du groupe Carrefour), sans qu’aucune mesure ne soit prise contre ces transactions frauduleuses.