Claude Guéant et quatre préfets devant le tribunal correctionnel

Par

Le procès des frais d’enquête détournés par des responsables du cabinet Sarkozy au ministère de l’intérieur va réellement démarrer jeudi. Claude Guéant, Michel Gaudin, Daniel Canepa, Michel Camux et Gérard Moisselin comparaissent depuis lundi. Selon un référé de la Cour des comptes, ce sont au total 34 millions d’euros de frais d'enquête qui ont été perçus selon des critères discrétionnaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La chose est sans précédent. Plusieurs membres émérites du corps préfectoral qui comparaissent en correctionnelle, comme de vulgaires délinquants. Claude Guéant, Michel Gaudin, Daniel Canepa, Michel Camux et Gérard Moisselin, dont les états de service sont longs comme le bras d'un basketteur, sont jugés à partir de lundi, devant la XXXIIe chambre du tribunal correctionnel de Paris, pour des faits de « détournements de fonds publics », « complicité » et « recel ». La première journée d'audience a été consacrée à des problèmes de procédure soulevés par la défense, et les débats doivent réellement démarrer jeudi 1er octobre.