Omission de patrimoine: Yamina Benguigui condamnée à un an d’inéligibilité

Par

Yamina Benguigui, ancienne ministre du gouvernement Ayrault, a été condamnée en appel, mardi 27 septembre, à un an d’inéligibilité, deux mois de prison avec sursis et 5 000 euros d’amende pour des omissions dans ses déclarations de patrimoine et d’intérêts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Yamina Benguigui, ancienne ministre de la francophonie et actuellement conseillère de Paris, a été condamnée mardi 27 septembre en appel à un an d'inéligibilité, deux mois de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende pour des omissions dans ses déclarations de patrimoine et d'intérêts. À l'issue du premier procès, elle avait été dispensée de peine.