Handicap à l'école : seule une poignée d'auxiliaires réembauchés

Par
Signé en septembre par trois associations de défense des droits des enfants handicapés et l'Etat, une convention-cadre devait résoudre le problème des quelque 6.000 accompagnants arrivés en fin de contrat en juin dernier. Mais à ce jour seuls une trentaine d'entre eux ont été réembauchés. Et de nombreux enfants handicapés n'ont toujours pas d'accompagnant...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Seuls une trentaine d'auxiliaires de vie scolaire (AVS) arrivés en fin de contrat avec l'éducation nationale auraient été recrutés à ce jour par des associations de défense des droits des enfants handicapés. Un nombre «dérisoire» aux yeux de Gilles Paumier, secrétaire général d'une de ces associations, la Fnaseph, pour qui le dispositif mis en place par le gouvernement pour ne pas laisser partir ces auxiliaires expérimentés est «mort-né».