Clap de fin pour la Maison rouge

Par

Chronique d’une nostalgie annoncée : l’un des lieux d’exposition les plus passionnants de ces dernières années, à Paris, tire définitivement sa révérence fin octobre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Créée en 2004 dans une ancienne usine sise boulevard de la Bastille, à Paris, la Maison rouge, fondation privée, s’est imposée au fil des ans comme un passage obligé des amateurs d’art brut, de terres inconnues, de scènes périphériques et d’artistes singuliers. Lors de l’annonce de sa fermeture en 2017, son fondateur, le collectionneur et mécène Antoine de Galbert, avançait « une certaine usure accompagnée d’une sensation de ne pouvoir faire beaucoup mieux et l’envie de passer à autre chose ». L’effort financier, aussi, devenait lourd. Une page se tourne. Télérama revient sur quelques expositions emblématiques de la Maison rouge.