Gérard Collomb en a «un peu marre de passer pour le facho de service»

Le ministre de l'intérieur trouve les critiques sur sa politique migratoire disproportionnées. Et il ne se sent pas forcément soutenu par le reste du gouvernement, rapporte 20Minutes en citant Le Canard enchaîné...

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

Le Canard enchaîné révèle que Gérard Collomb, ministre de l’intérieur et ancien maire de Lyon, s’émeut en privé des critiques qui lui sont adressées sur sa politique migratoire.

« Le procès que l’on me fait est assez malhonnête, aurait-il confié à des proches. Si l’on veut vraiment agir pour protéger les migrants qui risquent leur vie dans les pays dont ils viennent, il faut bien savoir qui est qui. Et s’ils ont droit à l’asile politique ou pas. Si ce sont des Syriens, des Érythréens ou des Soudanais, ce n’est pas la même chose que s’ils sont sénégalais. »

Le ministre est attaqué après les premières circulaires qui passent mal auprès des associations qui viennent en aide aux migrants, et avant l’examen de la future loi « asile et immigration ».

Lire la suite sur le site de 20Minutes

La rédaction de Mediapart

Mediapart est actuellement en accès libre : profitez-en et faites-le savoir ! Découvrez tous nos contenus gratuitement C’est l’occasion pour celles et ceux qui ne nous connaissent pas de découvrir un journal totalement indépendant et sans publicité qui ne vit que de l’abonnement de ses lecteurs.
L’information est la première force sur laquelle nous devons compter. Une information de qualité, au service du public, soucieuse de l’intérêt général.
Articles, contenus vidéos, podcasts, enquêtes, dossiers... : découvrez-les et jugez par vous-même.
Si vous souhaitez nous soutenir et prolonger votre lecture après la période d’accès-libre abonnez-vous !

Soutenez-nous