Retour sur nos enquêtes

«Il faut armer les syndicats contre l'évasion fiscale»

Wolters Kluwer, éditeur spécialisé notamment dans le droit social, a privé ses salariés de toute participation financière à ses résultats suite à une opération d'optimisation fiscale. Anne de Haro, déléguée syndicale à Wolters Kluwer, raconte le combat kafkaïen des employés contre l’évasion fiscale.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

La rédaction de Mediapart

28 février 2018 à 20h47

PDF

C’est une multinationale comme les autres, avec ses méthodes d’optimisation fiscale comme les autres. Mais le 2 février, la branche française de l’éditeur néerlandais Wolters Kluwer, largement spécialisé dans le droit et les relations sociales, a été condamnée par la cour d’appel de Versailles à verser plusieurs millions d’euros à ses 650 salariés, ainsi qu’aux 600 employés dont il s’est séparé depuis 2007. L'entreprise a injustement privé ses employés de toute participation à ses résultats financiers grâce à un tour de passe-passe juridico-financier visant à « obérer la rentabilité de la société » artificiellement, a jugé le tribunal.

Mais l'affaire n'en est pas restée là : la Cour de cassation vient de remettre en cause le droit des salariés à remettre en cause les attestation des commissaires aux comptes, raconte Anne de Haro, déléguée syndicale à Wolters Kluwer.


16 commentaires

Retour sur nos enquêtes

Retour sur nos enquêtes
par La rédaction de Mediapart
Retour sur nos enquêtes
par La rédaction de Mediapart
Retour sur nos enquêtes
par La rédaction de Mediapart
Retour sur nos enquêtes
par La rédaction de Mediapart

À la Une de Mediapart

Migrations — Enquête
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
À l’air libre
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Droite
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Violences sexuelles — Enquête
Violences sexuelles : l’ancien ministre Jean-Vincent Placé visé par une plainte
Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour harcèlement sexuel d’une ancienne collaboratrice. D’après notre enquête, plusieurs femmes ont souffert du comportement de l’ancien sénateur écolo, devenu secrétaire d’État sous François Hollande.
par Lénaïg Bredoux

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne