Croquis. Et la gauche dans tout ça?

Par

Voter Macron ou s’abstenir ? Depuis dimanche soir, le débat fait rage à gauche. Il en occulte un autre, aussi grave et aussi lourd. Avec plus de sept millions de voix, Jean-Luc Mélenchon a marqué l’histoire de France, mais la gauche est exsangue. Par rapport à 2012, elle a perdu le tiers de ses voix.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En terme de confrontation interne, le résultat est sans appel. Mélenchon a battu le PS par K.-O., et ses militants peuvent se féliciter du camouflet infligé aux « solfériniens », ou aux « socialauds », comme disent les plus chauds d’entre eux. Les premiers et les seconds peuvent continuer leur guerre fratricide en s’invectivant à propos du second tour. Une partie des Insoumis refuse de voter Macron, d’autres invoquent avec les socialistes le barrage à l’extrême droite. Nous en parlons par ailleurs, et Mediapart y a consacré la soirée de ce mercredi.