Mounir Mahjoubi veut être le maire de la «tolérance zéro» à Paris

Par

L’ancien secrétaire d’État au numérique se lance dans la campagne à l’investiture pour les municipales sur une ligne très sécuritaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mounir Mahjoubi, l’ancien secrétaire d’État au numérique du gouvernement Philippe, semble ne plus savoir quoi faire pour exister face à Benjamin Griveaux, lui aussi dans la course pour l’investiture LREM à la mairie de Paris, en 2020. Ce dimanche, dans Le JDD, il présente ses propositions de « tolérance zéro », la doctrine ultra-sécuritaire imaginée par le maire new-yorkais Rudolph Giuliani.