Mounir Mahjoubi veut être le maire de la «tolérance zéro» à Paris

Par

L’ancien secrétaire d’État au numérique se lance dans la campagne à l’investiture pour les municipales sur une ligne très sécuritaire.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mounir Mahjoubi, l’ancien secrétaire d’État au numérique du gouvernement Philippe, semble ne plus savoir quoi faire pour exister face à Benjamin Griveaux, lui aussi dans la course pour l’investiture LREM à la mairie de Paris, en 2020. Ce dimanche, dans Le JDD, il présente ses propositions de « tolérance zéro », la doctrine ultra-sécuritaire imaginée par le maire new-yorkais Rudolph Giuliani.

Il entend ainsi « déployer des drones de protection équipés de caméras, qui se rendront très rapidement sur les lieux signalés », soit 240 drones au total, et veut « installer 20 000 boutons bleus d’urgence dans les rues de Paris pour appeler les forces de l’ordre en cas de problème ». L’entretien est à lire ici.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale