Constitution: le PS votera d'abord "non" sans exclure le "oui"!

Par
Les députés socialistes ont décidé, mardi 27 mai, d'une position commune lors du vote en première lecture sur la réforme des institutions. A la quasi-unanimité, ils ont opté pour le "non". Mais les argumentations révèlent des divergences récurrentes, et certains députés socialistes expliquaient aussitôt que ce "non" n'était pas loin de signifier un "oui". Interviews audio de plusieurs d'entre eux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.


Mardi 27 mai, les députés PS ont arrêté, lors d'un débat interne, la position qu'ils défendront lors du vote en première lecture sur la réforme des institutions, prévue le 3 juin prochain. À l'unanimité (moins deux abstentions), les socialistes ont opté pour le "Non", sans que cette décision ne préjuge en rien du vote des sénateurs socialistes, ni du verdict final programmé en juillet lors du Congrès de Versailles.