Etrangers: les associations dénoncent un enfermement «massif» et «absurde»

Par et

Près de 50 000 personnes ont été placées en centre de rétention en 2015 ! En matière d'enfermement des étrangers, le pouvoir socialiste fait comme sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. À Mayotte, où les droits sont moins protecteurs qu'en métropole, la situation est dramatique, notamment pour les enfants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’état des lieux produit chaque année par les cinq associations apportant une aide juridique aux étrangers enfermés dans les centres de rétention administrative (CRA) est l’occasion de lever le voile sur un monde clos, difficile d’accès, où sont pourtant continuellement privées de liberté des milliers de personnes pour l’unique raison qu’elles ne disposent pas des documents de séjour en France requis par la loi.