Deux plaintes pour viol visent Tariq Ramadan

Par

Tariq Ramadan est visé depuis vendredi par une deuxième plainte pour viol. Le récit de la plaignante, d’une grande violence, présente des points communs avec celui d’Henda Ayari, la première plaignante. Une troisième femme dit avoir subi harcèlement sexuel et menaces.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une nouvelle plainte pour viol à l’encontre de Tariq Ramadan a été enregistrée le 27 octobre par le parquet de Paris. Après une première plainte déposée le 20 octobre par Henda Ayari, une enquête préliminaire a été ouverte en début de semaine, des chefs de « viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort », et la première plaignante a été entendue par la police judiciaire. D’après nos informations, le parquet de Paris examine actuellement la seconde plainte pour déterminer s’il est compétent pour ces faits qui se seraient déroulés à Lyon – et non dans la capitale.