Corée du Nord: espion, es-tu là?

Par et

Un administrateur du Sénat, propagandiste en faveur du régime de Pyongyang, a été arrêté par les services de renseignement intérieurs français, soupçonnant des activités d’espionnage. Le Sénat a décidé de suspendre le haut fonctionnaire et envisage de se constituer partie civile.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lundi 26 novembre au soir, sur TMC, l'émission de Yann Barthès – Quotidiendévoilait l'identité d'un administrateur du Sénat tout juste arrêté pour espionnage au profit de la Corée du Nord. Benoît Quennedey avait été placé la veille en garde à vue à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), dans les locaux de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).