Le tribunal de commerce accorde à Tapie un nouveau délai de grâce

Par

Le tribunal de commerce de Bobigny devait examiner jeudi la requête du parquet demandant la mise en liquidation du groupe Tapie. L’audience a finalement été renvoyée au 4 mars. Un nouveau délai qui permet à l’ex-hommes d’affaires de garder le magot de l’arbitrage frauduleux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le tribunal de commerce de Bobigny devait examiner jeudi la requête du parquet demandant la mise en liquidation du groupe Tapie. Alors que cette requête du parquet est ancienne et que son examen par le tribunal a été déjà repoussée à de très nombreuses reprises, il semblait acquis cette fois que les juges rendraient un jugement.