Les digues ne tiennent plus, elles ont été submergées. Face au succès du Front national attendu ce soir, à l'occasion du second tour des élections départementales, les frontières à droite tanguent déjà, quelques heures avant le dépouillement. Corinne Païocchi, présidente de l’UDI dans le Vaucluse depuis dix-huit mois, quitte le navire centriste. Vendredi 27 mars, à 11 heures, elle a adressé un courrier aux instances nationales de son parti pour annoncer son départ immédiat. « Si, demain, je dois me présenter à une élection en Vaucluse, je souhaite le faire avec le Rassemblement Bleu Marine. Je suis disponible, confie-t-elle à Mediapart. Rien en Vaucluse ne peut se faire sans le RBM. » En attendant, elle appelle à voter FN.