mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Mediapart mer. 31 août 2016 31/8/2016 Dernière édition

Dans le Vaucluse, la présidente de l'UDI offre ses services au FN

29 mars 2015 | Par Boris de la Cruz

Les digues ne tiennent plus. La présidente de l'UDI dans le Vaucluse, Corinne Païocchi, a annoncé qu'elle quittait le parti centriste. À quelques heures du dépouillement du second tour des élections départementales, elle confie à Mediapart son souhait de rejoindre Marine Le Pen : « Rien en Vaucluse ne peut se faire sans le Rassemblement Bleu Marine. »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les digues ne tiennent plus, elles ont été submergées. Face au succès du Front national attendu ce soir, à l'occasion du second tour des élections départementales, les frontières à droite tanguent déjà, quelques heures avant le dépouillement. Corinne Païocchi, présidente de l’UDI dans le Vaucluse depuis dix-huit mois, quitte le navire centriste. Vendredi 27 mars, à 11 heures, elle a adressé un courrier aux instances nationales de son parti pour annoncer son départ immédiat. « Si, demain, je dois me présenter à une élection en Vaucluse, je souhaite le faire avec le Rassemblement Bleu Marine. Je suis disponible, confie-t-elle à Mediapart. Rien en Vaucluse ne peut se faire sans le RBM. » En attendant, elle appelle à voter FN.