Mobilisée, la Guyane attend Paris

Par

Des milliers d’habitants sont descendus mardi 28 mars dans les rues de Cayenne, de Saint-Laurent et le long des berges du Maroni. Mathias Fekl et Ericka Bareigts arrivent ce mercredi en Guyane.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cayenne (Guyane), correspondance.- Ils étaient « 8 000 » à Cayenne, « 3 500 » à Saint-Laurent selon la préfecture et près de « 200 » à Maripasoula selon une organisatrice, à répondre mardi matin à l’appel à la « marche » lancé moins de 24 heures plus tôt par les “collectifs”. La journée est une réussite sur le plan comptable, puisque l’affluence est « historique pour la Guyane ».