«A l’air libre»: le casse-tête du déconfinement, les familles monoparentales, les feux à Tchernobyl

Au programme de notre émission quotidienne : les tests, l'autre fiasco national ; le maire de Grenoble et le premier adjoint d'Anne Hidalgo sur les modalités concrètes du déconfinement ; le point sur les incendies à Tchernobyl ; la galère des familles monoparentales.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

« À l'air libre », numéro 31 : la rédaction est toujours confinée, mais pas l'information.

Au menu :

Tests : une défaillance organisée au sommet de l'État

avec Lucie Delaporte, journaliste à Mediapart

Le casse-tête du déconfinement

Mathieu Magnaudeix reçoit

  • Emmanuel Grégoire, premier adjoint de la maire de Paris (PS)
  • Éric Piolle, maire de Grenoble (EELV)
  • Sophie Pantel, présidente du Conseil départemental de Lozère (PS)

Pendant ce temps, le feu à Tchernobyl

avec Sébastien Gobert, correspondant de Mediapart en Ukraine

La minute d'Alexis Le Rossignol

Les familles monoparentales, grandes oubliées

Rachida El Azzouzi reçoit

  • Laure Skoutelsky, déléguée nationale de l’association Parents solos et Compagnie
  • Cathy Ngangue, mère célibataire, membre de la fédération syndicale des familles monoparentales

Les confinautes d'Usul et Cotentin

Pour nous écrire, deux adresses : 

alairlibre@mediapart.fr pour vos témoignages

covid@mediapart.fr pour vos informations et documents.

La rédaction de Mediapart


Aujourd’hui sur Mediapart

Amérique du Nord — Reportage
par Alexis Buisson
Écologie — Reportage
par Mathieu Périsse (We Report)
Amériques — Analyse
par Jean-Mathieu Albertini
Voir la Une du Journal

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne