Le «serial-repreneur» d’entreprises Frank Supplisson rattrapé par la justice

Par

Candidat préféré du gouvernement pour la reprise d’usines stratégiques, le haut-fonctionnaire Frank Supplisson est rattrapé par une enquête judiciaire sur les conditions du rachat du groupe Ascometal, en 2014. Il vient notamment d’être mis en examen pour « escroquerie au jugement en bande organisée » et « blanchiment en bande organisée de fraude fiscale aggravée », selon des informations de Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis une petite semaine, le haut-fonctionnaire Frank Supplisson, d’ordinaire toujours si sûr de son fait, semblait quelque peu résigné par les aléas de l’actualité. Il avait même confié à plusieurs de ses proches qu’il était en mauvaise posture, sans entrer dans les détails.