A Génération·s, les intellectuels manquent à l’appel

Par

Si, pendant la campagne présidentielle, Benoît Hamon avait su s’entourer de nombreux intellectuels de renom, un an plus tard, peu sont encore de l'aventure. Pourtant son mouvement, qui se réunit samedi 30 juin, ambitionne de devenir le fer de lance du renouveau idéologique à gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mais où sont-ils passés ? Thomas Piketty, Julia Cagé, Dominique Méda, Jean Jouzel… Pendant la présidentielle, des économistes, sociologues, climatologues ou juristes s’affichaient tout sourires à côté de Benoît Hamon, applaudissant dans le public lors des débats télévisés, ou allant bon train défendre le programme de leur champion dans les réunions publiques.