Au-delà du vaudeville, ce que dit le conflit des Le Pen sur l’extrême droite française

Par

Au-delà du folklore et du psychodrame familial, l'affrontement des Le Pen montre combien l'extrême droite en France est dominée depuis quarante ans par la figure charismatique et adulée du chef, par l'affect et par une histoire brutale faite de purges et de crises.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« J'espère pour lui qu'il ne terminera pas sa carrière politique comme Carl Lang avec une liste dissidente. » C'est la dernière pique de la semaine de Marine Le Pen à l'adresse de son père, délivrée dans Le Figaro Magazine, jeudi. Car samedi, à Brachay (Haute-Marne), pour son discours de rentrée, la présidente du FN a tenté de faire oublier le vaudeville politico-familial en parlant immigration et terrorisme. Mais l'affrontement devrait reprendre de plus belle le 5 septembre, à l'université d'été du FN, à Marseille, où Jean-Marie Le Pen compte bien se rendre malgré son exclusion.